Thierry Gaiffe au Rendez-vous de Patrimea

20/04/2022

Toutes les actualités

Thierry Gaiffe est l'invité des Rendez-vous de Patrimea à Aix-en-Provence, animé par Philippe Gourdelier, co-fondateur de Patrimea.

Thierry GAIFFE, est directeur général de FIDUCIAL Gérance, filiale du Groupe FIDUCIAL, depuis 2016 et est également membre administrateur de l'ASPIM (Association Française des Sociétés de Placement Immobilier), et vice-administrateur de l'ASFFOR (Association Professionnelle des Gérants de Groupements Forestiers Français).

FIDUCIAL Gérance en 2022, c'est 8 SCPI, une SCI FIDIMMO, 2 milliard d'actifs sous gestion, 32 000 associés et dans le monde de la forêt, FIDUCIAL Gérance est présent depuis 40 ans, gère 6 groupements forestiers qui représentent 36 forêts pour un peu plus de 5 000 hectares.

Thierry Gaiffe : "On est sur un beau patrimoine qui s'est constitué au fil des ans et il est vrai que nous sommes un acteur significatif, car notre particularité est que nous avons intégré la chaine de valeurs avec des équipes internes qui s'appuient sur des correspondants régionaux, avec un responsable dédié qui est là depuis plus de 20 ans".

Où sont situés les groupements forestiers et de quoi sont ils composés ?Notre particularité est que nous sommes sur tout le territoire français : dans les Vosges, le Jura, dans l'Ain, le Massif Central, en Picardie, en Ile-de-France, dans les Pyrénées,... 6 Groupements forestiers répartis sur 36 forêts soit 5 200 hectares, bientôt 5 500. Nous sommes dans une dynamique de développement avec depuis plusieurs années une orientation vers une gestion plus douce de nos forêts. ...

En décembre 2021, avec l'évolution le la réglementation, vous avez annoncé le lancement, la création d'un GFI (Groupement Forestier d'Investissement) du doux nom de FORECIAL. Pourquoi et pour qui avez-vous créé ce GFI ? 

Il nous a semblé intéressant de démocratiser cette approche éco-responsable : des gens souhaitent investir dans la forêt mais n'ont pas forcement les moyens d'acheter une forêt qui représente un certain capital. Le GFI, si on schématise à l'extrême, est une SCPI mais dédiée à la forêt. Le GFI permet d'acheter des parts d'une forêt ou de forêts à un prix abordable, et contrairement au GF (Groupement Forestier), c'est un produit beaucoup plus liquide, le GF étant fermé car ne fait pas appel à l'épargne publique contrairement au GFI, qui permet de rentrer et aussi de sortir. Mais je rappelle que la forêt, comme l'immobilier, est un investissement long terme, qui a certains avantages fiscaux et qui se transmet...

...On n'achète pas une GFI pour la rentabilité, cela s'inscrit dans une autre démarche. Pour FORECIAL, nous sommes entre 0 et 1% de rendement par an, l'objectif étant de valoriser le capital. Je rappelle, qu'en général, une forêt se valorise à la fois par la valeur du foncier mais aussi par la valeur des arbres. Aujourd'hui, la forêt française se développe bien, il y a une demande, et qui plus est, la nouvelle réglementation pour l'immobilier impose des matériaux biosourcés à hauteur de 20%. Donc aujourd'hui, la forêt fait sens.

FORECIAL a été lancé avant Noël et de mémoire, vous avez collecté de l'ordre de 3 millions d'€ sur les deux dernières semaines : quelle va être la stratégie de ce groupement ? Où allez vous acheter des forêts, quelles types d'essence ?

Nous sommes arrivés à 4,5 millions d'€. FORECIAL, comme nos GF, se veut d'investir dans différentes régions de France justement pour mutualiser le risque car il est clair qu'il y  le réchauffement climatique à intégrer dans nos nouvelles plantations, dans nos régénérations. Donc le GFI va investir à la fois dans des forêts en Picardie, dans le centre de la France, dans les moyennes Alpes, dans le Massif Central et dans les Vosges. Notre objectif est d'investir dans des forêts de plus de 50 hectares pour une gestion professionnelle. Au niveau des essences, on travaille avec des scientifiques au sujet des plantations car on doit tenir compte du réchauffement de la planète, et éviter tant pour nos GF que le GFI de mettre un mono-essence sur une parcelle, on croise soit par essence, soit par poche...

Une gestion dynamique ...

Oui, une gestion dynamique et une sylviculture irrégulière.

 Ce n'est pas uniquement acheter des arbres, les regarder pousser, aller se promener dedans, les câliner, c'est aussi s'en occuper, avoir un plan simple de gestion, comme on dit un PSG, c'est avoir une philosophie, une structure, et avoir une façon de travailler pour les associés ...

... et je vous dirais même, on a dans notre charte ESG, un volet qui concerne la biodiversité et les ressources naturelles, cela veut dire qu'en faisant de plus en plus de la gestion douce de forêt, en évitant les coupes blanches, on protège la biodiversité, et au niveau de la faune et de la flore, mettre des habitats pour les animaux, comme on le fait déjà pour certains types de chauve-souris en Picardie.

On le voit aujourd'hui auprès des jeunes, que ceux qui sont attachés à une certaine forme d'écologie, le placement forestier fait du sens : on donne du sens à son argent en plus d'investir pour transmettre ou pour avoir une réduction d'impôt, on réalise ce type de placement parce qu'on a un acte écologique intéressant.

Je pense que nous sommes la seule société de gestion en France, si je fais le bilan carbone avec l'immobilier et les forêts, je suis zen, je suis zéro émission neutre et même en carbone négatif...

Pour revenir sur FORECIAL, un particulier qui investit 10 000 € dans le GFI, il y a un avantage à l'impôt sur le revenu de combien ? je suis marié, quelle réduction d'impôt, quand, comment  ? 

Au niveau de l'impôt sur le revenu, le GFI FORECIAL a la particularité d'être éligible à l'IR-PME : cela donne droit à un crédit d'impôt de 25% et cela rentre dans le plafonnement fiscal des 10 000 €.

Donc 2 500 € de réduction d'impôt cette année avec un crédit d'impôt l'année prochaine, avec un plafond de 50 000 € pour les personnes seules et 100 000 € pour les couples ...

Et si on dépasse les 10 000 €, on peut reporter sur 4 ans l'avantage fiscal qui n'est pas perdu, ce qui est intéressant, car je fais un geste écologique mais attention, je dois garder ces parts au minimum 5 ans pour bénéficier de l'avantage fiscal (lié au volet IR-PME). Une précision : le capital n'est pas garanti. C'est un placement qui peut perdre en valeur ...

Nos forêts sont assurées contre les incendies et contre les intempéries, mais le risque sanitaire n'est pas assurable. Le fait de diversifier et mutualiser dans différentes régions limite le risque.

Il y a un deuxième avantage, c'est celui de la transmission  : il faut le dire car beaucoup de nos investisseurs viennent nous voir pour trouver des solutions pour réduire leur assiette fiscale et leurs droits à payer lorsqu'ils vont décéder pour leurs descendants ou familles. là, pour la forêt, je crois que nous sommes sur quelque chose de très intéressant ...

L'avantage au niveau succession est important : il y a un avantage de 75% de crédit d'impôt. C'est lié à la loi Monichon car l'Etat français n'a pas voulu que les parcelles se dispersent. Donc cet avantage est transmissible. 

Donc imaginons  : je place 100 000 € en parts de forêts, que se passe-t-il ?  J'ai un abattement de 75% de la somme, soit 25 000 € qui vont rentrer dans mon actif successoral...

Et pour être plus technique, si c'est un groupement forestier, on minore par la trésorerie.

Et la petite cerise sur le gâteau pour ceux qui sont concernés , c'est l'IFI. Dans quelques jours on va élire notre nouveau président et on ne sait pas si l'IFI va devenir l'ISF ou rester l'IFI n°2. En tout cas, aujourd'hui ...la forêt et l'IFI font bon ménage ou pas ?

Très bon ménage, car aujourd'hui, si vous détenez moins de 10% des parts de GF ou d'un GFI, vous êtes exonéré de l'IFI.

Cela veut dire que j'investis 100 000 € dans un Groupement forestier, j'ai l'avantage à l'IR-PME, si je décède, j'ai une franchise importante de fiscalité et en plus, si je suis déjà à l'IFI, cette somme là ne rentre pas dans l'IFI pour la partie investie en forêts. Pour le reste , 5% ou 10% de trésorerie, ca, c'est comptabilisé dedans. mais on reçoit un bulletin de FIDUCIAL Gérance qui nous dit quelle va être la valeur de l'IFI de la somme que l'on a investie.

Trois avantages et le fait d'investir dans un produit qui est quand même responsable, durable et concret

Et la forêt, qu'on le veuille ou non est indispensable à la vie sur terre ... En France, en permanence, on replante des arbres ... C'est un placement d'avenir éco-responsable.

En résumé, le GFI FORECIAL est accessible à tous, avec un appel public à l'épargne, avec un minimum de souscription de 5 parts à 230 € la part, soit 1 150 € avec tous ces avantages et vous faites un placement éthique et responsable.