Interview de François Croizé par Club Patrimoine

22/09/2022

Toutes les actualités

INTERVIEW

Club Patrimoine reçoit comme invité François CROIZE, Directeur du Développement de FIDUCIAL Gérance qui répond aux questions de Cécile Fournier sur la rentrée 2022 !

Comme vous le savez, la France, cet été, a été frappée par de nombreux incendies : on estime à 62 000 hectares détruits par les flammes, et je me tourne tout naturellement vers mon invité François CROIZE de FIDUCIAL Gérance : vous investissez dans les forêts depuis plus de 40 ans : donc dans ce contexte : comment vont vos forêts ?

Parfaitement bien : elles n'ont pas été touchées par les feux de forêts. Notre stratégie nous permet d'éviter ce genre de désagrément car nous avons investi majoritairement dans des forêts autour du bassin parisien, dans les Hauts de France et un peu dans la Loire. Cela nous a permis de consolider un patrimoine depuis 40 ans sur lequel nous tenons beaucoup puisque nous attendons prochainement des coupes. On est dans une période qui va être propice aux coupes de forêts, et donc à des rendements à la clé.

Vous proposez également des SCPI : quelle est votre stratégie globale ? 

La stratégie que nous défendons est une stratégie long terme : nous sommes avant tout des coureurs de fond et notre objectif est d'accompagner nos partenaires investisseurs dans une stratégie d'investissement qui soit calibrée et également exhaustive puisque nous avons aujourd'hui des SCPI thématiques qui couvrent tout le spectre de besoins de nos partenaires, que ce soit dans le domaine du commerce, des bureaux, de l'hôtellerie, des résidences hôtelières, de la santé et du bien-être.

Vous le voyez, on a une offre qui est plurielle avec des véhicules aux maturités différentes, qui se situent dans des produits de fonds de portefeuille comme FICOMMERCE Europe et BUROBOUTIC Métropoles et aussi des véhicules un peu plus récents en terme de capitalisation dans le domaine du bien-être et de la santé. 

Etes-vous spécialisés sur des zones géographiques ? 

Oui, notre ADN est très affirmé et confirmé sur la région parisienne : plus de 60% de nos actifs y sont situés avec un proportion importante dans Paris intramuros puisque nous avons aujourd'hui plus de 50% de notre patrimoine immobilier qui est situé au coeur de Paris et je dirai essentiellement dans les plus beaux arrondissements de Paris, notamment le Triangle d'Or.

Quel est votre bilan du premier semestre et du début du second semestre ?

Le bilan est positif puisque nous avons subi, comme les autres d'ailleurs, une période un peu compliqué avec le Covid. Nous sommes en sortie de Covid depuis plus de 6 mois, qui s'organise avec de meilleures relations avec nos locataires, avec un taux d'occupation financier qui s'est largement amélioré et la reconstruction qui s'opère sur nos actifs, et bien évidemment, l'objectif de sourcer encore de nouveaux projets d'investissement et de consolider nos SCPI.

Du coup, l'année 2023 s'annonce sous de meilleurs auspices ?

Oui, nous espérons que cette année nous permettra d'être davantage présents sur le terrain. Je suis dans une démarche de construction d'équipe et nous serons prêts pour Patrimonia et nous espérons y accueillir tous nos partenaires investisseurs, qu'ils soient CGP et institutionnels.

 

Retrouvez toute l'interview sur Club Patrimoine ICI